A 17 ans, le jeune élève du lycée de La Providence d'Amiens a su faire preuve d'une sacrée abnégation pour séduire sa prof de théâtre.

Amiens, 1994. Brigitte Trogneux, 41 ans, écrit une pièce de théâtre avec l'un de ses élèves les plus brillants, âgé de 17 ans. Son nom ? Emmanuel Macron. Le jeune homme a de l'aplomb, du talent. Beaucoup. A tel point que Brigitte succombe petit à petit au charme de l'ado.

"J'étais subjuguée par l'intelligence de ce garçon", explique-t-elle dans le documentaire consacré à son mari sur France 3. "D'ailleurs, ça fait très longtemps que nous sommes ensemble et je n'en ai toujours pas mesuré le fond de sa culture, à quel point sa tête est totalement pleine et totalement bien faite. Incroyable. Les capacités d'Emmanuel sont hors normes. Vous allez me dire, 'C'est son mari, etc.', mais là, c'est la prof qui parle."

Mais voila, une histoire d'amour entre un élève mineur et une prof quadra déjà mariée et maman, cela ne peut passer. Et Brigitte le sait très bien. C'est d'ailleurs elle qui pousse Macron à quitter la province pour monter à Paris, poursuivre sa scolarité au prestigieux lycée Henri IV. Néanmoins, pas question pour le candidat à la présidentielle 2017 de lâcher prise. "On s'appelait tout le temps. On passait des heures au téléphone, mais des heures et des heures. Et, petit à petit, il a vaincu toutes mes résistances. De manière incroyable, avec patience", poursuit sa femme.

Le couple se voit à Paris, où étudie Macron, âgé alors de 18 ans. Mais à Amiens, les langues se délient et ça commence à jaser. La direction de l'école est avertie de cette idylle secrète par un coup de téléphone anonyme. Coup de semonce dans la famille Macron... et dans celle de sa compagne. "Les gens réagissaient mal, en province", poursuit-elle. "Mais on n'osait pas me parler. Les gens n'osaient pas. Mes frères et sœurs ont essayé, parce qu'ils sont plus âgés que moi et ils ont essayé de tenir le rôle que mes parents, n'étant plus là, n'ont pas tenu. Mais quand je décide quelque chose, je le fais, parce que sinon, c'est fini."

Brigitte Trogneux est sûre d'elle. Elle quitte son mari et vit au grand jour cette passion pour le jeune Macron. Jusqu'à ce 20 octobre 2007, où le couple se marie au Touquet après treize ans de relation plus ou moins officielle. Emmanuel Macron aura un mot pour les enfants de son épouse. "Parce que s'il y en a pour qui cela aurait pu ne pas être très simple, c'était eux", dit-il au micro lors du repas de mariage.