Un long message sur Facebook à la fois alarmant, à la fois optimiste et un désir de maternité freiné par la dépression.

Ce n'est un secret pour personne, Selah Sue n'a d'ailleurs jamais cherché à le cacher. La chanteuse flamande à la coiffure ébouriffée souffre de dépression depuis l'adolescence. Avec des hauts et des bas, elle tente de gérer cette maladie et la contrôle grâce à des antidépresseurs depuis 12 années. Mais celle dont beaucoup envieraient la carrière musicale se sent à nouveau mal aujourd'hui. Elle a choisi de ne pas en faire un tabou et d'en parler via Facebook dans le cadre du Rode Neuzen Dag, une initiative autour des maladies mentales.

En fait, Selah Sue voudrait être maman. Elle doit donc diminuer les médicaments, ce qu'elle a déjà tenté de réaliser il y a deux ans parce qu'elle disait mieux se sentir, mais la dépression est revenue. Il y a quelques mois, la jeune femme de 26 ans a renouvelé l'expérience, pour son désir d'enfant. "Je suis à nouveau déprimée. Pour la deuxième fois, j’ai essayé de limiter les antidépresseurs avec l’idée d’être bien préparée et de purifier mon corps pour une future grossesse. Quatre mois plus tard, tout était à nouveau noir autour de moi. Un sentiment de déjà-vu il y a 2 ans... ", confie-t-elle.

« Qu'est-ce qui me rendra heureuse ? »

"Après le show de samedi dernier à Forest, je me suis senti mal et vide... Cela m'inquiète... Si même ce soir-là ne me rend pas heureuse, qu'est-ce qui me rendra heureuse ? ", explique-t-elle. Selah Sue s'est produite sur scène samedi dans un énième concert que ses fans n'oublieront pas tant elle dégage un plaisir incroyable à être sur scène. Personne ne capte sa détresse, la chanteuse parvient toujours à se dépasser. Il y a un mois, elle a tout de même affronté une crise de panique devant son public : "Je ne voulais pas être là et les sourires sur ces 8000 visages me rendaient encore plus malade. J'ai voulu fuir la scène et disparaître... Ces derniers mois ont été horribles, vraiment. Je ne suis plus à l'écoute de la musique lors de mes temps libres, cela dure depuis six mois. Ça me donne des maux d'estomac. Je me sens gênée pour ma carrière et la musique que je fais ".

« Merci pour votre incroyable soutien »

Si le message peut sembler alarmant, Selah Sue reste positive et garde bien les pieds sur terre. Elle a d'ailleurs repris son traitement qui tout doucement fait effet à nouveau. La chanteuse explique qu'elle brise le tabou en tant que marraine de l'initiative Te Gek !?, d'où le nez rouge. Il y a quelques jours, elle a d'ailleurs eu l'occasion de discuter avec 75 jeunes souffrant de problèmes psychologiques, tous pour des raisons différentes. "Parler avec eux a fait que je me sente mieux et plus utile, ce que je n'avais plus ressenti depuis quelques mois. Ces liens sont incroyables. Nous sommes tous sur le même bateau", confie-t-elle en ajoutant : "Ce que j'essaye de dire ; la vie n'est pas facile. Je suppose que c'est le cas pour pour tous, mais en particulier pour nous, d'être génétiquement et / ou extra sensibles face à toutes les difficultés de la vie. Mais il y a toujours une solution.. (...) La vie est belle et vaut la peine d'être vécue". Pour terminer ce texte touchant, Selah Sue remercie ses fans qui l'ont toujours soutenue.