Quand Serge Lama fâché, lui toujours faire ainsi

PARIS Ce vendredi soir se tiendront les 28e Victoires de la musique au Zénith de Paris. Elles seront présentées par Virginie Guilhaume et Laurent Ruquier. Comme d’habitude, le stars de la chanson française se retrouveront pour cette cérémonie retransmise en direct sur France Télévisions. Mais toute l’attention médiatique est concentrée sur un seul homme, Serge Lama.

Le chanteur devait recevoir une Victoire d'honneur aux côtés d’anciens incontournables du secteur : Salvatore Adamo, Enrico Macias, et Sheila. Mais voilà, à quelques heures de la soirée, l'interprète de ‘Je suis malade’ fait faux bond… il refuse de recevoir cette Victoire d’honneur. Dans un premier temps, son entourage évoquait un problème d’agenda, étant ce soir sur la scène de l’Olympia, où il fête ses 50 années de carrière. C’était sans compter sur un entretien sans langue de bois de Serge Lama avec le journal Le Parisien : "Nous remettre quatre Victoires en même temps, cela donne l'impression d'être un paquet d'anciens dont on se débarrasse... C'est presque humiliant. Et j'ai quand même mon orgueil. Quelqu'un comme Adamo, qui est un grand auteur, mérite mieux", estime-t-il.

Pour Serge Lama, les Victoires sont devenues "très parisiennes". Il parle même de "caste où certains ont la carte et d'autres pas. Pourquoi Aznavour est toujours là à 88 ans, pourquoi je suis là à 70 ans ? Le métier a des questions à se poser !".

© La Dernière Heure 2013