Celles et ceux qui ont vu la série documentaire Survivre à la mort sur Netflix le savent bien : l'expérience de mort imminente est un sujet fascinant. Sensation de flotter au-dessus de son corps, hyperconsicence, lucidité exacerbée, lumière ultra puissante sans être aveuglante... l'EMI peut prendre de multiples formes chez les patients qui disent l'avoir vécue. Et Sharon Stone fait partie de ceux-là.

"Voyage dans une autre dimension" 

L'actrice de 63 ans, qui a récemment sorti The Beauty of Living Twice, une autobiographie événement, s'est confiée à ce sujet dans l'émission "Good Morning Britain". "Ceux qui en parlent l'évoquent soit dans des termes scientifiques ou spirituels, dans mon cas c'est les deux. En ce qui me concerne, j'ai vu toutes ces choses dont les gens parlent, la lumière quand on quitte son corps, ce sentiment qu'on essaye de te pousser au-dessus ou en dehors de ton enveloppe corporelle", a précisé celle qui déclare avoir "choisi de revenir" parmi les vivants. 


Durant ce laps de temps d'une durée indéterminée, Sharon Stone révèle avoir senti une présence. "J’ai vu des gens qui avaient été là avant moi, je pouvais communiquer avec eux, je sentais que c'était quelque chose d'éphémère. Pas vraiment un dialogue en soi, mais j'avais la sensation qu'on communiquait", a-t-elle détaillé. Ce moment de flottement a ensuite été interrompu par de vives douleurs comparables à "un coup de pied dans la poitrine". "Pour moi, il était évident que j'avais choisi d'être là, que j'avais choisi ça plutôt que de continuer ce voyage dans cette autre dimension", a conclu la star. Sharon Stone a été foudroyée par un AVC en 2001 alors qu'elle n'avait que 43 ans.