Un des entraîneurs de l’émission dénonce le manque de sécurité

PARIS Hier soir et vendredi passé, les téléspectateurs ont pu admirer sur TF1 des célébrités se prêter au dur exercice des plongeons dans l’émission Splash.

Alexis Coquet, un des coachs de l’émission, a confié dans le journal L’Alsace , que ce programme comportait certains risques. L’abandon de Patrick Puydebat et Steevy Boulay suite à des accidents survenus en pleine répétition mais aussi les blessures de Jean-Luc Lahaye et Jennifer Lauret en sont la preuve !

“Le pari était très intéressant puisqu’il offrait un coup de projecteur sur la discipline et le bassin de Schiltigheim .” Finalement, Alexis n’est pas convaincu par l’émission. “Je suis un peu partagé. On était dans la plus belle piscine au monde. C’était un studio. J’ai déjà vu beaucoup de spectacles de plongeon, mais, dans un cadre pareil, jamais ! Après, sur le fond, je suis amer. C’est un concours people… C’est de la télé .” Et même de rajouter : “Est-ce que je le referais ? Je ne suis pas sûr…”

Le coach confie également que TF1 ne lui avait laissé que peu de temps pour préparer les candidats. “Initialement, l’émission devait passer en avril. Mais quand TF1 a appris que M6 était sur le même projet, les responsables de la chaîne ont avancé les dates. On a eu quatre semaines d’entraînement pour préparer les candidats. C’est du plongeon, il y a des risques ! ” Alexis aurait mis en garde la production en leur lâchant : “Si vous voulez des morts en direct, continuez comme ça !

Enfin, il se dit très déçu par les résultats de la compétition. “Quand je vois que Gégé et Nadège – que j’adore – passent et que Golan est éliminé, je trouve cela terriblement injuste ! Les bras m’en sont tombés… Golan, qui est danseur professionnel, s’est fait une subluxation de l’épaule aux entraînements. Il était tellement évident pour moi qu’il allait passer que je lui ai recommandé de ne pas prendre de risques, de faire le salto arrière de 7,50 m et de garder le saut à 10 m pour la finale… En éliminant les meilleurs, ils vont se retrouver avec un concours de bombes en finale.” Bienvenue dans la dure réalité de la télévision où les votes des téléspectateurs sont rois…



© La Dernière Heure 2013