Sage Stallone, 36 ans, a été retrouvé mort à son domicile. Il entretenait une relation fusionnelle avec son illustre père

LOS ANGELES Il est en pleine promo pour le film The Expendables 2 . Où il prouve, par pellicule interposée, qu’il est toujours, à 66 ans, – le Monsieur Biscoto qu’il fut jadis, comme six Rocky en attestent pour la postérité. Toutefois, contre la nouvelle qui vient de terrasser Sylvester Stallone, aucun biceps n’aide. Sage, le fils de Sylvester Stallone a été retrouvé mort à son domicile hollywoodien. Il avait 36 ans.

Sage Moonblood et son illustre père, c’était une relation père fils diablement intense. Premier enfant de l’interprète de Rambo, il avait tissé avec lui un lien bien entendu affectif, mais également professionnel. Sage a ainsi été vu dans plusieurs Rocky (il jouait le rôle du fils de l’étalon italien, Rocky Balboa Jr, très en vue dans Rocky V ), ainsi que dans Daylight , notamment.

Sage Moonblood Stallone était le fils aîné de Sylvester Stallone et de Sasha Czack, première épouse de Sly – ils ont été mariés de 1974 à 1985. Ensemble, ils auront un deuxième garçon, atteint d’autisme : Seargeoh. De sa médiatique idylle avec Brigitte Nielsen, de 1985 à 1987, Stallone n’engendra pas d’autre enfant. En revanche, en troisièmes noces, l’ancien mannequin Jennifer Flavin lui donna trois filles : Sophia Rose (1996) Sistine Rose (1998) et Scarlet Rose (2002).

Selon TMZ. com, le site people qui avait révélé la mort de Michael Jackson, Sage aurait succombé à une overdose médicamenteuse. Une information que seule l’autopsie pourra confirmer. “C’est une tragédie. C’était un jeune réalisateur extrêmement talentueux – passionné de films d’horreur, il avait fondé une société de restauration de films du genre, et mis en scène deux courts-métrages – , a déclaré l’avocat de la famille George Braunstein.

Selon l’homme de loi, c’est la femme de ménage qui aurait fait la macabre découverte, alertée par le manque de nouvelles données par Sage à ses proches ces derniers jours.

Le clan Stallone a bien du mal à intégrer la thèse du suicide : “Nous ignorons les détails, poursuit l’avocat, mais il s’agit sûrement d’un tragique accident. Il était plein de vie et avait des projets. Il n’était pas déprimé” .

De son côté, Sly s’est déclaré, comme il est aisé de le concevoir, “dévasté et accablé de douleur par la perte soudaine de mon fils. Mes pensées vont à la mère de Sage, Sasha. Sage était un réalisateur talentueux et un merveilleux jeune homme. Sa perte m’accablera pour toujours”.



© La Dernière Heure 2012