175 images pour aimer plus encore le cinéma

BRUXELLES Torse nu, un sourire d'enfant et une sucette en bouche, Dustin Hoffman fait du vélo sans les pieds, sur le tournage de Marathon Man, de John Schlesinger. Le film est un thriller, les coulisses sont un champ de foire. Le côté obscur de l'oeuvre prend, sur la couverture de Stars en liberté, un violent coup de soleil, un grand vent de bonheur. C'est d'ailleurs ce qui s'envole d'entre les pages de ce beau livre que l'on tourne tantôt avec émotion, tantôt avec un respect infini pour ces visages, ces attitudes, ces décors qui ont marqué à jamais le septième art.

Pris sur les tournages des plus grands films du siècle, aux Etats-Unis, en France et ailleurs, les clichés ont été sélectionnés parmi les archives de Paris-Match. On y voit d'ailleurs quelques monstres sacrés plongés dans la lecture de l'hebdomadaire... Comme Marlène Dietrich, affalée sur la plus haute marche d'un escalier, entre deux prises, sur le plateau de Jugement à Nuremberg, de Stanley Kramer. Nous sommes en 1960. Cela fait quatre ans que l'ange bleu n'a plus pris le chemin des studios. Mais, antinazie militante et puisque le film retrace le procès des dignitaires hitlériens, qui se tint à Nuremberg en 1948, elle a accepté de sortir de sa retraite, pour un second rôle. Spencer Tracy figure au générique, ce qui convainc un peu plus encore la star. Las! L'acteur est en mauvaise santé et ne tourne qu'entre dix heures et midi. Puis entre quatorze et quinze. Ce qui laisse à Marlène du temps pour la lecture.

`C'était le temps où les stars étaient si grandes qu'elles n'avaient pas peur de se montrer dans l'ombre de leur rôle, d'inviter le photographe dans les vestiaires de leur talent´, écrit Alain Genestar, directeur de Paris-Match, dans la préface. Parmi ceux qui ont ouvert les portes de leur gloire, il y a les plus grand(e)s: Gary Cooper taillant un morceau de bois sur le tournage de Boule de feu, en 1941; Steve McQueen, juché près d'un projecteur, attendant le moteur de sa cavale à moto, dans La grande évasion, en 1962, Michèle Morgan, se faisant ajuster son corset dans Marie-Antoinette, reine de France, en 1965. Mais aussi Alain Delon, des pigeons sur la tête, sur la place Saint-Marc, à Venise, lors d'un jour de repos sur le tournage de Marco-Polo. Le même, des années plus tard, déguisé en Zorro, avec, à ses côtés, son fils Anthony, tout jeune.

Histoire de prolonger ce lien intime qui lie le cinéma et ces remarquables photos, les trois grandes sections qui divisent l'ouvrage ont emprunté leur titre à quelques films inoubliables: La vie devant soi se penche sur l'entre-deux-prises, sur les attentes parsemées de cigarettes, de parties de cartes et d'actrices - Ava Gardner, pendant La comtesse aux pieds nus, et Brigitte Bardot, sur Viva Maria - les pieds dans des baquets d'eau.

Les feux de la rampe présente des photos volées sur les tournages. Alfred Hitchcock, Orson Welles, Luchino Visconti côtoient Walt Disney tenant dans les mains la marionnette de Pinocchio (l'une des rares photos en couleurs, d'ailleurs).

Enfin, Nous nous sommes tant aimés fait la part belle aux moments intimes, des pauses déjeuner aux fous rires en plateau. Les stars en couples - Gabin et Dietrich, sur le tournage de Martin Roumagnac, de Georges Lacombe; Yves Montand et Marilyn Monroe s'échangeant un chaste baiser sur Le milliardaire ; Elizabeth Taylor couvant du regard Richard Burton lors de sa visite, en Angleterre, sur le plateau de Becket.

Pour les curieux désireux de découvrir en grand format 56 de ces magnifiques photographies, le parc Walt Disney Studio proposera, du 26 septembre au 31 décembre, une exposition en plein air. Présentée sur la route de la Disney Cinema Parade, l'expo s'animera chaque jour au rythme de ce défilé qui rend, lui aussi, hommage au 7e art.

Marc Brincourt et Guillaume Clavières, Stars en liberté - Les plus belles photos de tournage, Ed. Filipacchi.


© La Dernière Heure 2002