Les deux pachyderme seront accueillis dans la propriété de Roc Agel, d'après le préfet du Rhône

MONACO Le sort de Baby et Népal est scellé, et c'est un happy end pour les deux éléphantes grâce à Stéphanie de Monaco.

La princesse a obtenu gain de cause et tiendra sa promesse faite en février. Elle recueillera les deux éléphantes dans la propriété Grimaldi située à Roc Agel sur les hauteurs de Monaco. « Les pachydermes, Baby et Népal, quitteront Lyon dans un délai de deux à trois mois », a précisé le préfet tout en se félicitant du geste de Stéphanie de Monaco.

Il y a deux mois, la princesse s'était insurgée comme de nombreux défenseurs des animaux contre le sort réservé à Baby et Népal. « Il y a toujours des solutions plutôt que d’enlever la vie à deux animaux qui n’ont rien demandé à personne et qui ne sont même pas malades », expliquait-elle en février sur les ondes de France Bleu. Les deux éléphantes étaient soupçonnés d'avoir contracté la tuberculose après qu'un troisième pachyderme situé dans le même enclos soit décédé de cette maladie.

Finalement, le Conseil d'Etat a suspendu l'arrêté d'abattage émis par la préfecture, et qui avait fait grand bruit. Depuis le préfet du Rhône était resté en contact avec la princesse par téléphone. Elle lui avait garanti qu’elle s’occuperait des deux bêtes.

Gilbert Edelstein, du cirque Pinder et propriétaire des deux animaux a été contacté par Metro. Il s'est félicité, ravi que « le bon sens l'emporte ». Il avait d'ailleurs fait appel de la décision de la préfecture. Concernant Baby et Népal « Elles resteront le temps que M. Edelstein construise son parc Pinderland dans la région parisienne, où elles passeront leur retraite », a indiqué Stéphanie de Monaco au journal Monaco Hebdo.


© La Dernière Heure 2013