À 3 ans, Maël a presque toujours vu son chanteur de papa à la maison. Aujourd'hui, Stromae a retrouvé le rythme parfois éreintant des concerts et des tournées promotionnelles, de l'Europe au célèbre festival Coachella où il vient de casser la baraque. Une distance qu'il a fallu apprivoiser. Le Belge s'est confié sur le sujet dans l'émission "Clique".

"Amour et confiance mutuelle" 

"La dernière chose que j'ai appréciée, c'est quand mon fils m'a dit que je lui manquais. Je me suis occupé de lui, et je continue à m'occuper de lui, même si pendant la promo de mon album on s'est un peu moins vus", a révélé celui qui vient de sortir Multitude. Le compagnon de la styliste Coralie Barbier a été particulièrement touché de constater que "cet amour et cette confiance mutuelle" sont bien réciproques. Un amour qui n'a cessé de grandir depuis la naissance de Maël en septembre 2018. "Je ne me suis pas dit à ce moment-là 'je l'aime de manière inconditionnelle', c'est vraiment un truc graduel", a-t-il ajouté au micro de Mouloud Achour.