Le moins que l'on puisse dire c'est que Jean-Marie Bigard fait parler de lui. Il y a une vingtaine de jours, il avait été pris à parti par des gilets jaunes. Cette semaine, c'est François Cluzet qui l'a traité de "roi des beaufs", une invective que Lola Marois, la femme de Jean-Marie Bigard n'a pas appréciée.

Il y a quelques mois, l'humoriste avait annoncé son intention d'être candidat pour la prochaine élection présidentielle française de 2022 pour "représenter le peuple". Il avait même tenté d'obtenir les 500 signatures des maires afin d'officialiser sa candidature.

Hier, c'est dans l'émission l'heure des Praud, une émission de débat articulée autour de présentateur Pascal Praud sur CNEWS, que l'humoriste a tenu à faire une annonce:" Françaises, Français, c'est un scoop, je me retire officiellement de cette candidature à la présidentielle.(...) Je me retire pour plusieurs raisons. Sous la pression de mes amis, c’est-à-dire Laurent Baffie, Laurent Ruquier, Patrick Sébastien et ma femme."

Relancé par le présentateur après une figure de style bien à lui, l'humoriste explique son "choix": "Je me retire officiellement. Je me retire pour leur faire une éjac faciale, comme dans les films pornos, avant de jouir ils se retirent. Je m'aperçois que je serais plus efficace, et certainement beaucoup plus dangereux, en étant drôle, plutôt qu'en colère. Je me retire donc vraiment avec joie. Je suis trop sensible pour faire ce job. Je ne peux pas aller jouer sur le terrain avec des crabes qui puent."

Sur la radio RMC, Bigard avait annoncé que selon un sondage Ifop pour "Valeurs Actuelles", il serait crédité de 13% des intentions de vote.