La chanteuse avait ébloui en 2009 le jury et les téléspectateurs sur le plateau de "Britain's got talent". Malheureusement, la célébrité n'attire pas que les bonnes âmes.


Tandis que la chanteuse se trouvait dans un bus de Blackburn au Royaume-Uni, 15 individus âgés de 16 à 18 ans s'en sont pris sans raison à la dame. Selon un témoin qui s'est confié au Telegraph, ces jeunes "jetaient des pierres, hurlaient et criaient des choses" dans le bus, jusqu'au moment où "entre 10 et 15 d'entre eux se sont mis autour de Susan et [ont commencé] à lui jeter des choses": "Ils ont mis le feu à un morceau de papier et lui ont jeté au visage", a raconté ce témoin.

"Susan marchait en direction de la sortie et ils se tenaient tous à l'entrée et lui ont dit 'Pourquoi ne t'achètes-tu donc pas une paire de lunettes, espèce de laide et vieille salope'. C'est affreux", a-t-il continué.

La chanteuse est atteinte du Syndrome d'Asperger qui est un trouble du développement neurologique, caractérisé par des difficultés dans les interactions sociales. Face à ce déferlement de violence et selon les témoins, elle ne s'est pas défendue et n'a pas réagi aux gestes des jeunes.

Susan Boyle est une artiste de 56 ans née en Ecosse. En 2009, elle a participé au télé-crochet anglais "Britain's got talent" qui l'a propulsée au rang de star dans son pays. Ni le jury ni le public ne s'attendaient, derrière un physique hors norme,  à cette voix extraordinaire qui s'est dégagée. Elle avait alors chanté "I dreamed a dream" de la comédie musicale Les Misérables. "Il ne fait aucun doute que c'est la plus grosse surprise que j'aie eue en trois années d'émissions", expliquait le présentateur Piers Morgan après sa prestation.

Son succès a dépassé les frontières britanniques et sa prestation a dépassé les 100 millions de vues sur Youtube.