"Oui, je l'adorais. Oui, je l'aimais, mais j'ai été terriblement déçue." En 1995, sur la BBC, Lady Diana reconnaissait avoir eu un amant alors que son mariage avec le prince Charles battait sévèrement de l'aile. L'homme en question ? James Hewitt, un fringant capitaine de la garde royale aussi à l'aise dans les dîners mondains que sur les terrains de polo. Un an plus tôt, celui qui fut officier de la cavalerie levait le voile sur leur liaison longue de cinq ans dans un livre sulfureux qui lui rapporta la somme rondelette de 3 millions de livres. Une trahison dont Diana aura du mal à se remettre.

Aujourd'hui, James Hewitt refait parler de lui outre-Manche. L'homme de 62 ans cherche de nouveau l'amour sur Tinder, a révélé le Daily Mail. Selon un proche, il espère y tomber sur une cinquantenaire qui habiterait dans le Devon, comté verdoyant du sud-ouest de l'Angleterre, pour partager sa vie désormais bien moins scandaleuse. Une folle rumeur lui colle toutefois à la peau. Hewitt est encore considéré par certains comme le père biologique du prince Harry, et les montages qui visent à le prouver fleurissent encore sur les réseaux sociaux.