Après la publication d'un message rassurant sur son état de santé ("heureuse comme je ne l’avais pas été depuis longtemps, fière de moi et épanouie" écrit-elle lors d'une séance de maquillage), Loana a décidé de régler ses comptes avec son entourage sur Instagram. "C’est une pourriture..., commence ainsi Loana, en légende d'une vidéo d'un live entre Fred Cauvin et Sylvie Ortega. Elle m’a empoisonné avec des cachets au Lavandou et m’a fait tombé dans le coma. C’est une salope qui a été à mes cotés pour se mettre en avant et a failli me tuer... L’infirmière de ma clinique psychiatrique m’a dit que c’était pour me faire très mal ou me tuer qu’elle a fait ça. Elle m’a donné 2 temesta, 2 imovane ( somnifères) et 2 xanax 50. Mélangé à mon traitement pour ma bipolarité, je suis tombé 4 heures dans le coma. J’ai eu de la chance d’en m’en sortir.. Elle est même copine avec Fred Cauvin, celui qui m’a battu. Elle est aussi pourrie que lui. Gilles Verdez et elle ont menti, je la déteste et ce n’est plus mon amie depuis qu’elle as essayé de me tuer."


Si dans une autre publication, elle assurait que tout allait "très bien", Loana contre-attaque de toutes parts. "Non, j’ai eu aucune envie de suicide, je suis heureuse entourée de mon Titi et de vrais amis, écrit-elle sur Instagram. Je vous demande juste de leur dire d’arrêter de mentir à mon sujet et de passer à autre chose." Et de conclure au sujet de sa fille Mindy qu'elle aurait abandonnée avant d'entrer dans le Loft: "Un autre mensonge de Fred. Ma fille est née en 1998 et le jeu en 2001, pour info je ne l'ai pas mise à la DDASS, mais en pouponnière pour pouvoir la récupérer lorsque j'aurais eu assez d'argent pour pouvoir subvenir à ses besoins."


"Celui qui m'a battu et celle qui m'a empoisonnée": Loana les accuse d'avoir essayé de la tuer

"Elle a menti, je la déteste, c’est une pourriture, écrit donc Loana sur son compte Instagram, au sujet de Sylvie Ortega. C’est juste pour vous montrer ce que je vis à cause d’eux." Et la star du Loft enfonce le clou encore plus loin. "Ils s’amusent à me pourrir la vie. Celui qui m’a battu avec celle qui m’a empoisonnée jusqu’à ce que je tombe dans le coma, ensemble ! Vous voulez me croire maintenant lorsqu’ils disent du mal de moi ? Ils se sont mis d’accord pour me briser. Ne croyez plus leurs mensonges à mon égard. Leur conversation m’a fait pleurer des heures et c’est pour cela, à cause d’eux, que j’ai eu des idées noires, je l’avoue. Je leur ai écrit pour leur demander d’arrêter parce que je n’en peux plus de leur méchanceté gratuite. Je veux qu’ils arrêtent, je veux qu’ils me laissent tranquille. Aidez-moi."

"Elle a dealé des contrats dans mon dos pour se faire de l’argent sur moi"

Un appel à l'aide qui fait donc suite à la révélation d'une vidéo live de Sylvie Ortega et Fred Cauvin, divulguée par ses abonnés. "Je ne savais pas qu’ils étaient amis et depuis il est hors de question qu’elle fasse partie de ma vie. C’est une menteuse hypocrite et profiteuse, elle a dealé des contrats dans mon dos pour se faire de l’argent sur moi", a écrit Loana, en légende de cette vidéo. "Elle m’a bien eue en se disant mon ami et lui n’en parlons pas : harcèlements, coups et blessures, 4 plaintes, procès au tribunal… Il m’a battue 4 heures, me faisant 30 hématomes. Je montre tout ça pour vous montrer comment se conduisent ces pourritures… Une pour l’argent ( je peux vous montrer les contrats faits dans mon dos ) et l’autre les photos des coups et blessures. Je ne me plains pas je parle et mets au grand jour l’attitude de manipulateurs comme il en existe beaucoup."

Sylvie Ortega a répliqué: "on en peut plus!"

"Je ne suis pas du tout amie avec Fred !! Loana le sait très bien ! , balance son ancien agent sur Instagram en réponse aux accusations de Loana. J’ai fait un direct Insta et Fred est venu... Les gens voulaient que je le prenne en direct et je l’ai fait ! Fred n’a pas tort sur tout ! J’ai aimé Loana tendrement et j’ai beaucoup fait pour elle, et elle était malgré son mal-être top avec moi... Fred m’a montré des messages complètement délirants." Elle se demande également pourquoi les deux ex continuent à se parler. "Eux seuls ont la réponse ! J’ai demandé à Loana de bloquer Fred sur son portable, elle ne veut pas, pourquoi ? En direct sur Insta j’ai posé la question", martèle-t-elle avant de poursuivre. "Perso si on avait tenté de me tuer je bloque tout le monde et je serais tellement choquée que je n’aurais pas la tête à venir sur Insta ! Et si nous avions voulu la tuer on ne serait pas en liberté ! Que vous aimez Loana cela vous regarde mais soyez aussi un peu objectif !"

Avant de conclure: "On en peut plus !!! Avant-hier elle se suicide et aujourd’hui elle nous en remet une couche au lieu de se faire petite !! Quelle force !!! Je le répète Fred n’est pas mon ami !! Ni mon ennemi ! Elle n’est pas la seule à être dans ce cas, cette maladie d’ordre psychiatrique, beaucoup le sont et certaines familles qui ont soit leur mari ou femme dans le même cas doivent hurler en voyant cette médiatisation autour d’elle pendant qu’eux souffrent sans pouvoir en parler!"

Bref, une saga qui n'est pas prête de se terminer.