Devenue femme d’affaires, l’ex-star du X a eu peur de révéler son ancien métier à ses enfants. 

"J’ai pensé naïve­ment que je pour­rais partir, que mon passé ne me rattra­pe­rait pas, que mes enfants ne l’ap­pren­draient jamais", a confié Tabatha Cash dans "Le Supplé­ment" sur Canal +.

Après vingt ans d’absence, l’ex-icône du X fait son grand retour dans les médias. Devenue mère de deux ados, celle qui veut qu’on l’appelle désormais par son vrai nom, Céline Barbe, avait refait sa vie en Floride avec son mari, en 1994.

Elle ne souhaitait alors qu’une seule chose : redevenir anonyme. Jusqu’à ce que ses voisins découvrent l’ancien métier qu’elle exerçait en France.

Terro­ri­sée à l’idée que ses gamins l’ap­prennent par d’autres et puissent tomber sur d’anciennes vidéos pornos de leur mère sur Internet, Céline a dû prendre les devants.

"Mes enfants m’ont mis sur un piédes­tal pendant des années. Quand je me suis rendu compte que je ne les proté­ge­rais pas de mon passé, je suis descen­due tout douce­ment de mon piédes­tal pour me remettre à mon juste niveau, a-t-elle expliqué. Et je le leur ai dit pour ne pas qu’on leur apprenne autre­ment. Ils sont suffi­sam­ment grands et bien élevés pour sélec­tion­ner ce qu’ils peuvent ou ne peuvent pas voir sur le Net."

Le porno, "un choix qui doit être mûrement réfléchi". Il faut dire que Tabatha Cash avait marqué toute une génération dans les années 1990. Propulsée star du X à 19 ans, elle a vu sa notoriété exploser bien au-delà du milieu du porno.

Après Dix-huit mois de carrière, la Française est ensuite devenue animatrice radio sur Skyrock. Elle avait ensuite tout plaqué, à 21 ans, pour fonder une famille en Floride.

Aujourd’hui, elle se réinstalle à Paris pour reprendre la direction de Hot Vidéo, magazine pour adultes fondé par son mari, Franck Vardon, décédé en janvier dernier.

Quant à savoir si elle conseillerait à d’autres jeunes femmes de se lancer dans le porno, sa réponse est sans appel : "Non, c’est une mauvaise idée. C’est un choix qui doit être mûrement réfléchi avant de passer à l’acte. Il y a de sévères conséquences physiques et morales."