Nabilla, emprisonnée car soupçonnée d'avoir poignardé son compagnon Thomas, n'a pas que des ami(e)s.

La preuve avec les déclarations très dures de Catherine Brun, une ancienne candidate des Anges de la téléréalité, saison 4 sur NRJ12. Suite à l'affaire, cette dernière s'est exprimée via son compte facebook le 20 novembre dernier. Dans ses propos, à découvrir en intégralité ci-dessous, l'ancienne rivale de Nabilla dans l'émission ne mâche pas ses mots et estime que d'autres personnes de l'entourage de la starlette devraient se trouver à ses côtés en prison.

Elle s'en prend ainsi directement à la mère de Nabilla, "qui l'a laissée, mineure, se faire refaire en plastique et aller faire le tapin (du tapin de "luxe" mais du tapin quand même)". Selon Catherine, "quand on donne une bonne éducation à son enfant on veille sur sa moralité ! Mais d'après ce que disait Nabilla à Hawai, sa mère l'encourageait dans tout ça!"

L'ex-rival de Nabilla attaque aussi les médias ("qui l'ont médiatisée à l'extrême") et NRJ12, "qui la fait revenir dans une 2ème saison des Anges et qui en plus a décidé de prendre Thomas (qui avait quand même été exclu de Secret Story pour violences)".

Dans ses accusations, Catherine n'épargne évidemment pas la starlette elle-même, la qualifiant d'"odieuse avec la plupart des techniciens". Elle déclare également que Nabilla était "la plupart du temps bourrée".

Quant à Thomas, il aurait profité de sa "poule aux oeufs d'or" et va maintenant tenter de lui "soutirer légalement un maximum de thunes".

Si ces déclarations sont particulièrement dures, il faut les prendre avec des pincettes puisqu'elles émanent d'une rivale. Beaucoup les jugeront déplacées car Catherine profite de la tourmente pour "enterrer" Nabilla. Il faudra voir d'ailleurs quelle sera la réaction du clan de cette dernière...


Isabelle Adjani la défend... un peu

Dans une interview dimanche au journal Nice Matin, la comédienne Isabelle Adjani a pour sa part défendu la starlette. Tout du moins, elle la juge victime. Selon elle, c'est de la "cruauté! On offre à ces personnes [de la téléréalité] une place empoisonnée et empoisonnante." 

Quant à son avis sur ce genre de programme, elle n'en démord pas:"C'est la publicité de la vulgarité mais aussi du manque de talent!"


LES PROPOS DE CATHERINE BRUN SUR FACEBOOK