Même le gala du Met le plus fou de ces dernières années n'aura pas réussi à la convaincre. Nicki Minaj, absente remarquée au Metropolitan Museum de New York ce 13 septembre, s'est expliquée sur les réseaux sociaux : le ticket d'entrée nécessitait d'être vacciné. Très peu pour l'interprète de "Say So".

"Il est devenu impuissant"

"Ils veulent que vous soyez vacciné pour aller au Met. Si je me fais vacciner, ce ne sera pas pour le Met. Si je le fais, ce sera quand j’aurai fait assez de recherches sur le sujet, J'y travaille en ce moment", a fait savoir la chanteuse de 38 ans à ses fans sur Twitter. Il n'en fallait pas plus pour mettre le réseau social en ébullition.

Pour se justifier, la jeune maman a partagé une anecdote qui n'a laissé personne indifférent, antivax ou non. "Mon cousin à Trinité-et-Tobago refuse de se faire vacciner, car un de ses amis l’a eu, et il est devenu impuissant. Ses testicules étaient gonflés. Son ami était à quelques semaines de se marier, et maintenant sa fiancée a annulé le mariage", a-t-elle révélé dans la stupeur générale. "Il est plus probable que ce soit la chlamydia (une infection sexuellement transmissible, Ndlr)", n'a pas manqué de lui répondre un vaccinologue de l'école de médecine du Mount Sinai, à Los Angeles.

La Maison Blanche propose à Nicki Minaj d'en parler à un médecin

Suite aux propos de la chanteuse, la Maison Blanche a proposé d'organiser un échange téléphonique entre l'un de ses médecins et Nicki Minaj. Cette dernière a alors affirmé mercredi avoir été invitée à la Maison Blanche, une invitation qu'elle a dit avoir acceptée. Mais un responsable de la Maison Blanche a expliqué à plusieurs médias américains qu'elle s'était en réalité vue proposer un échange téléphonique à des fins pédagogiques.

"Comme nous l'avons fait avec d'autres, nous avons offert un échange téléphonique à Nicki Minaj avec l'un de nos médecins pour répondre à ses questions à propos de la sécurité et l'efficacité du vaccin", a déclaré ce responsable cité dans divers médias.