People

Dans ses deuxièmes Mémoires, Tina Turner : My Love Story, la grand-mère sexy du rock ne se montre vraiment pas tendre envers son physique. 

"Les femmes sont censées avoir des courbes, pas être bâties comme un poney, ce que j’ai l’impression d’être quand je regarde mes longues et grosses pattes", écrit la diva. "J’ai fait de mon mieux avec ce que Dieu m’a donné, avec l’aide de bonnes perruques et de rouges à lèvres ! Mais être sexy n’a jamais été mon objectif." 

Pas question de déprimer pour autant : "Au fond de moi, j’ai toujours 16 ans. Et en avoir 80 (le 26 novembre 2019, NdlR) n’y changera rien."