En avril 2020, Pink et son fils avaient contracté le coronavirus. Si la chanteuse avait à l'époque gardé cela pour elle, elle avait révélé plus tard avoir vécu des moments très éprouvants. Aujourd'hui, on apprend qu'elle a même pensé mourrir. " C'était tellement critique que j'ai réécrit mon testament (...) J'ai appelé ma meilleure amie et je lui ai dit : 'J'ai besoin que tu dises à Willow combien je l'aime'. C'était vraiment terrifiant", explique-t-elle lors d'une interview pour Extratv. Si son mari et sa fille, Willow, ont été épargné, elle et son fils ont été dans un état critique. " Jameson a été très, très malade et ça fait peur. Il allait mieux, puis ça s'est empiré et j'ai été sous assistance respiratoire pour la première fois depuis trente ans et c'est très effrayant pour moi", confie-t-elle.

Effrayée à l'idée de mourir, la chanteuse explique alors s'être questionnée sur son devoir de transmission en tant que mère. "En tant que parent, vous vous demandez : 'Qu'est ce que je vais laisser à mon enfant? Qu'est-ce que je lui enseigne ? Est-ce qu'ils vont réussir dans ce monde ?' " a-t-elle confié à Mark Wright. "Et qu'est-ce que je dois leur dire si c'est la dernière fois que j'ai l'occasion de leur dire quelque chose ?"

Aujourd'hui, Pink et son fils se sont complètement remis, mais tout deux restent très marqués par ce triste épisode. La chanteuse a d'ailleurs fait don d'un million de dollars aux hôpitaux et a souhaité rendre hommage au personnel soignant. "Vous êtes nos héros !", a-t-elle écrit sur les réseaux sociaux.