Angelina Jolie évoque sa famille, son quotidien dans le Gala de cette semaine

BRUXELLES Angelina Jolie accepte rarement d'évoquer sa vie privée. C'est donc, quand elle le fait, un petit événement. Le Gala peut être fier du bel entretien qu'il publie cette semaine : l'actrice donne des détails sur son quotidien. Elle affirme une énième fois qu'elle ne se mariera pas avec Brad, même si elle "trouve plutôt mignon de vouloir s'unir à quelqu'un pour la vie."

Elle confie cependant avoir trouvé la stabilité auprès de lui. "Je l'aime vraiment très fort. Depuis que je le connais, ma vie me semble plus harmonieuse. A vingt ans, je m'énervais pour des broutilles. Mère de famille nombreuse, je ne peux plus m'emporter, j'ai trop de responsabilités. Aujourd'hui, la bonne santé de mes enfants est tout ce qui m'importe."

En parlant de famille justement, Angelina évoque l'accouchement de Shiloh, âgée aujourd'hui de 6 mois. "Elle est née par césarienne, sa venue au monde a donc été un moment particulièrement fugace. Avec Brad, nous ne nous attendions pas à ça. Maintenant, l'arrivée d'une nouvelle vie, le premier souffle de votre bébé sur votre ventre, sont des moments uniques. Mais Shiloh n'est pas plus spéciale que Mad ou Zahara à mes yeux. Pour moi, il n'y a aucune différence entre elle et ses aînés."

Elle affirme alors que, malgré l'intérêt des médias, leur vie est "plus normale qu'on ne le pense. Chaque matin, je suis réveillée par Brad qui s'agite pour changer les couches de Zahara et Shiloh en même temps. Le soir, où que nous nous trouvions, nous dînons en famille. C'est vraiment grâce à nos enfants que nous arrivons à garder les pieds sur terre. Sans eux, la célébrité nous aurait sans doute pris à son piège." Véritablement amoureuse de ses enfants, Angelina s'est fait tatouer récemment la latitude et la longitude de leurs lieux de naissance, "afin de me rappeler notre premier face-à-face".

Désormais, Angelina aspire à découvrir encore "d'autres paysages, d'autres coutumes" avec ses enfants. Elle ajoute : "Et tout cela est encore plus beau depuis que je peux le faire avec Brad."



© La Dernière Heure 2007