Le silence est brisé, mais une réconciliation durable est-elle encore possible ? La question est lancée à lumière de nouvelles informations ayant émergé outre-Atlantique. La presse américaine l'affirme : le prince Charles et le prince Harry ont récemment recommencé à se parler.

"Extrêmement blessé" 

Après une longue période de froid, du "Sussexit" au baptême polémique de Lilibet en passant par l'interview avec Oprah, père et fils auraient tenté de décanter la situation. "Tout n'est pas rose. Ce n'est pas comme s'ils organisaient un rendez-vous au téléphone une fois par semaine", a glissé une source proche de la royauté. "Charles a été extrêmement blessé lorsque Harry et Meghan ont laissé tomber la famille en abandonnant leurs rôles et en déménageant à l’étranger", a-t-on précisé. "Même si Harry et Charles n’ont pas eu de grandes conversations, désormais, les canaux de communication sont rouverts", lit-on sur le site de Page Six

Si rabibochage il y a, cela ne devrait pas arriver dès la période de Noël. Meghan et Harry n'auraient pas l'intention de se rendre à Sandringham pour les fêtes.