Treize ans après son divorce avec Kevin Federline, Britney Spears ne sait toujours pas si elle doit faire effacer le tatouage en forme de dé imprimé sur sa peau pour son mariage. 

Citant Albert Einstein ("Dieu ne joue pas aux dés") et avouant "ne pas aimer les tatouages", elle demande à ses fans "si elle ne devrait pas l’enlever ?" Le plus effarant, dans tout ça, c’est qu’il lui a fallu treize années de réflexion pour se poser une question… qui contient déjà très largement la réponse.