Véronique Genest, plus connue sous le nom de Julie Lescaut à la télévision, fait beaucoup parler d'elle ces dernières années (notamment en annonçant être fauchée). La comédienne de 64 ans, surtout active au théâtre dernièrement, n'a pas peur de crier haut et fort ses convictions -très tranchées- sur les réseaux sociaux. Au risque, souvent, d'y choquer sa communauté.

En évoquant la troisième dose de vaccin (nécessaire pour que le pass sanitaire reste valable pour les plus de 65 ans en France), elle s'est une nouvelle fois attirée les foudres des internautes. "Avec cette obligation vaccinatoire qui ne dit pas son nom, j’ai eu le sentiment d’un viol dont on ne veut pas prendre la plainte", a-t-elle ainsi écrit sur Twitter. "Là avec la troisième dose sous peine de perdre son pass et de ne pas pouvoir travailler j’ai l’impression d’être victime d’une tournante."

"Vous êtes à gerber"

"Véro, véro, ferme ta bouche, tout le monde s'en portera mieux." De nombreux internautes, d'accord avec le débat sur la vaccination, regrettent le lien que Véronique Genest réalise avec le viol. "Cette comparaison est lamentable.Genest, vous êtes à gerber." ; "Et ben dites donc !!!!! Vous ne devez pas savoir ce que c'est qu'un viol", peut-on notamment lire. "Vous êtes une femme - pas de mots - pour associer votre vaccination à un viol non reconnu, écrit un autre. J'espère pour vous que vous n'aurez pas plus de problème avec les associations de victimes. Parce qu'au moins moi j'ai du respect pour le genre humain." Mais aussi: "Association de la vaccination au viol ou à une dictature : mais tu n’as pas honte ? Mais quelle bêtise ! Tu es la bêtise incarnée ou alors tu veux être la passionaria dans anti-pass ? Mais tu manques cruellement de panache et de charisme !" Ou encore: "Franchement, j'espère que ces propos feront de vous la paria absolue du monde du spectacle ! Vous méritez d'être black listée de tous les théâtres et de disparaître définitivement du PAF!"