Ce vendredi 1er avril s’est ouvert au tribunal d’Aurillac le procès en diffamation contre Coline Berry, intenté par son ancienne belle-mère, la chanteuse Jeane Manson. "Je ne lui ai jamais fait de mal, se défend celle qui a aussi été accusée de faire partie d’une secte pédophile. Il faut qu’elle l’admette. J’aimerais qu’elle dise la vérité."

L’ex-compagne de Richard Berry a répété que ces faits " ne se sont jamais déroulés ". La mère de Shirel a ajouté que lorsqu’elle était la belle-mère de Coline Berry, elle essayait "de lui donner un peu d’amour, parce que c’était une enfant un peu peureuse".

Jeane Manson a également défendu Richard Berry, accusé de viol et d’inceste par sa fille. "Je voudrais lui dire : ‘Tu sais très bien que je ne t’ai jamais fait ça, et tu sais très bien que ton père non plus.’ Il faut arrêter ces mensonges. Je ne peux pas vivre avec ces doutes que les gens peuvent avoir sur moi. Je suis une personne très intègre, je l’ai toujours été. Je n’ai jamais eu de soupçons, jamais. Et je pense que suis assez intelligente pour savoir. Si j’avais vu quelque chose de déplacé, je l’aurais tout de suite signalé."

Cité comme témoin au procès de sa fille Coline Berry, Richard Berry - qui ne s’est encore jamais exprimé publiquement sur l’affaire - est attendu devant le tribunal.