L'enterrement de Jade Goody, la star de la télé-réalité qui avait accepté que ses dernières heures soient filmées, a eu lieu samedi au milieu d'une foule d'anonymes


LONDRES Comme l'avait désiré Jade, qui avait planifié tous les détails de ses obsèques avant son décès, son dernier spectacle a réuni un nombre impressionnant de Britanniques.

Ces derniers qui avaient d'abord critiqué la médiatisation de son cancer sont rapidement tombés sous le charme de cette jeune maman de deux enfants. Samedi, lors des funérailles, qui ressemblaient à celles d'une grande célébrité, des anonymes ont suivi le cortège funèbre en lançant des fleurs sur le corbillard.

La cérémonie qui a eu lieu dans l'église Saint-Jean-Baptiste était retransmise à l'extérieur grâce à un écran géant. Une foule conséquente était présente. Le cercueil blanc surmonté d'un bouquet de roses blanches est arrivé dans une Rolls Royce blanche, et il a ensuite été porté par plusieurs hommes, dont Jack Tweed, 21 ans, qui avait épousé Jade Goody en février dernier. En prison, il a pu exceptionnellement sortir pour les funérailles de son épouse. Les deux fils de Jade, Bobby, 5 ans, et Freddie, 4 ans, n'étaient pas présents à la cérémonie.

"E lle aura un grand sourire quand elle verra ce qui se passe aujourd'hui", a estimé l'agent de la jeune femme, Max Clifford. La cérémonie s'est achevée avec une chanson des Beatles (She loves you), et un dernier message que Jade avait enregistré et qui a retenti dans l'église à l'extérieur : "C'est de ma part. À un de ces jours, peut-être. Au revoir."



© La Dernière Heure 2009