La fin d'une embarrassante affaire judiciaire pour Buckingham Palace. Simon Bowes-Lyon, cousin germain d'Elizabeth II et Comte de Strathmore et Kinghorne, vient d'être condamné à 10 mois de prison ferme. Accusé d'agression sexuelle lors d'une fête au château de Glamis, en Écosse, l'homme de 34 ans avait reconnu les faits qui lui étaient reprochés.

Tout remonte au mois de janvier 2020. Simon Bowes-Lyon organisait alors une fête dans la demeure d'enfance de la "Reine mère" Elizabeth. La nuit venue, il aurait tenté d'agresser une convive, âgée de 26 ans. "Il faisait nuit noire. Dès qu'elle a ouvert la porte, il l’a poussée à l’intérieur. Il était ivre et sentait le tabac. Il lui a dit qu’il voulait avoir une liaison avec elle. Il a essayé de remonter sa chemise de nuit", avait précisé l'adjoint au procureur au début de l'affaire. Simon Bowes-Lyon, aperçu menotté au tribunal de Dundee, échappe à la peine maximale qui était de cinq ans d'emprisonnement.