People

Voilà une histoire qui n’ajoutera rien à la gloire du photographe Leigh Wiener... 

Dans Scandalous : The Death of Marilyn Monroe, Devik Wiener raconte comment son père a pu faire les clichés de Marilyn sur son lit de mort ou à la morgue : en offrant quelques bouteilles de scotch aux gardiens pour qu’ils détournent le regard. En plus des photos qui ont fait le tour du monde, il aurait mis dans son coffre-fort deux films "contenant des images du cadavre nu de Marilyn". Tout ça est juste sordide, indécent, malsain.