À l’heure où des rumeurs persistantes font état d’un possible mariage entre Laeticia Hallyday et Jalil Lespert, l’ex du Taulier semble avoir d’autres chats à fouetter. En l’occurrence, des petits problèmes avec le fisc, auquel elle doit une somme plus que rondelette.

Car en plus d’avoir hérité des avoirs de Johnny, Laeticia a aussi hérité… de ses dettes. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’elles étaient conséquentes. Au total, ce ne sont pas moins de trente millions d’euros qui figureraient sur l’ardoise. Mais dont il était convenu qu’elle ne serait pas effacée en une seule fois.

Néanmoins, un premier montant de 13 millions, réclamé par le fisc en… 2011, ne serait toujours pas remboursé. Contrairement à ce que Laeticia affirmait à Paris Match en juillet dernier – “c’est mon devoir, je l’accepte”, disait-elle – l’argent tarde à venir.

Vendre Pacific Palisades

Raison pour laquelle, lors d’un séjour en France, durant le mois de mars, elle est allée introduire une demande de procédure de sauvegarde, auprès du tribunal de commerce. Le but de la manœuvre ? Geler ses dettes et, partant, geler les actions en justice des créanciers.

Car Laeticia Hallyday – selon le magazine "Capital" – n’aurait tout simplement pas les liquidités nécessaires pour honorer cette tranche de 13 millions. Pour y arriver, elle devrait d’abord vendre sa maison de Pacific Palisades ainsi que d’autres bien, sans doute, pour arriver au compte.

La procédure introduite a été acceptée par la deuxième chambre du tribunal de commerce, qui lui a offert un sursis lui permettant d’étaler des dettes sur une durée de dix ans.

Après l’interminable bataille juridique qui avait opposé l’ex de Johnny aux enfants du chanteur, Laura et David, la question de la succession de l’idole des jeunes ressemble donc à une histoire sans fin. Mais sur Instagram, Laeticia sourit. Elle est heureuse. Et amoureuse.