L’ex-strip-teaseuse Samantha Barbash estime que le film Queens est inspiré de sa vie et réclame une fortune en justice.

Pour son rôle de strip-teaseuse arnaqueuse dans Queens (Hustlers en version originale), Jennifer Lopez vient de gagner une nomination aux Golden Globes dans la catégorie du meilleur rôle secondaire féminin. Les producteurs du long métrage, eux, se retrouvent avec une plainte en justice. Émanant de Samantha Barbash, ex-effeuilleuse condamnée à cinq ans de prison dont l’histoire a inspiré le personnage incarné par J-Lo.

La raison ? Elle n’aurait jamais cédé les droits de son histoire et le film aurait "causé des dégâts permanents à sa répution personnelle et professionnelle".

Le prix de la réparation, elle l’estime à 40 millions de dollars. Si elle les obtenait, cela rapporterait plus d’inspirer Jennifer Lopez que de décrocher le gros lot au Lotto.