"Royal, or not royal ?", se demanderaient sans doute les Britanniques. En même temps que l'annonce des mémoires d'Harry, 36 ans, Buckingham Palace doit gérer un autre dossier pour le moins épineux. Le Prince et Meghan Markle ont en effet une idée bien précise en tête en vue du baptême de leur fille. 

Demande "déraisonnable"  

Il s'avère que les néo-Californiens souhaiteraient que Lilibet Diana soit baptisée à la chapelle de Windsor. Et ils comptent sur la présence de la Reine en prime, comme ce fut le cas pour Archie. Selon la presse britannique, les Sussex seraient même prêts à "attendre que les circonstances le permettent" pour mener à bien ce nouveau projet. Mais selon une experte royauté, cette demande à la symbolique forte en pleine crise royale serait "déraisonnable". "Cela met Elizabeth II dans une fâcheuse posture, car elle ne peut pas se permettre de dire qu'elle n'est pas disponible durant des années", estime Angela Levin. "Elle n'a pas été à celui de Louis (le fils de Kate et William, Ndlr), donc ça ne serait pas malveillant de sa part", a-t-elle ajouté au sujet d'une potentielle absence. La balle est désormais dans le camp de la Reine de 95 ans.