Cassandra, 21 ans, n'a pas su répondre à des questions élémentaires sur l'histoire du pays

Video: Les questions qui tuent...


BRUXELLES Prétendante au futur titre de Miss Belgique, la finale aura lieu le 23 décembre prochain, Cassandra D'Ermilio a malheureusement peu de chances de remporter la couronne. Non pas que ses atouts physiques ne plaisent pas, bien au contraire.

Le passé l'a déjà prouvé, il ne suffit pas d'être jolie pour être élue plus belle fille du royaume. Il faut également connaître un minimum l'histoire de la Belgique. Lors d'une interview sur la Belgique, la jeune fille n'a pas su répondre à des questions pourtant d'une facilité déconcertante.

C'est ainsi que, pour Cassandra, la Fête nationale a lieu le 21 septembre, à la place du 21 juillet. Elle ne sait pas non plus combien de boules compte l'Atomium. Enfin, comble de la bêtise, peut-on encore mettre cela sur le coup du stress, à la question : En quelle année s'est déroulée l'Expo 58 ?, la jolie plante a répondu qu'elle n'en avait aucune idée.

Darline Devos, directrice du Comité Miss Belgique, nous a confié : "Je trouve cela très dommage car nous avons déjà donné des cours sur la Belgique aux filles. Nous partons la semaine prochaine en Égypte et elles savent qu'il y aura un quiz sur la Belgique. Je trouve qu'une fille qui veut devenir Miss Belgique doit savoir certaines choses sur son pays. Les questions n'étaient pas trop difficiles. Je comprends qu'une fille ne puisse pas répondre à toutes les questions, mais cela montre que Cassandra n'a pas encore révisé. J'ai dit aux autres filles de vite étudier."



© La Dernière Heure 2008