Zozibini Tunzi est très engagée dans la défense des droits des femmes. Notre représentante, citée parmi les favorites, n’a pas atteint la finale.

Ce dimanche soir, le concours Miss Univers a couronné Zozibini Tunzi, Miss Afrique du Sud. Une jeune femme de 26 ans dont les propos s’écartent des habituels clichés des Miss. "J’ai grandi dans un monde où une femme comme moi, avec mon type de peau et mon type de cheveux, n’a jamais été considérée comme étant belle. Je pense qu’il est temps que ça change aujourd’hui." L’éducation des jeunes filles devrait aussi évoluer, à ses yeux : "Je pense que la chose la plus importante que nous devrions leur apprendre, c’est à diriger. C’est quelque chose qui manque aux jeunes filles et aux femmes depuis très longtemps, pas parce que nous n’en voulons pas mais à cause de ce que la société a décrété à propos des femmes. Je pense que nous sommes les êtres les plus puissants du monde et que nous devrions avoir toutes les opportunités. C’est cela que l’on devrait enseigner aux jeunes filles : de prendre leur place dans la société."

Citée parmi les favorites, notre représentante, Angeline Flor Pua, n’a pas atteint la finale. "Ne me demandez pas pourquoi, a-t-elle déclaré sur la VRT. C’était une grande surprise pour moi aussi. J’avais pourtant un très bon sentiment lors des discussions avec les jurys. La seule explication est qu’il y a eu cette année de nombreuses candidates très fortes. Cela n’empêche pas que je suis déçue."

Cela ne l’a pas empêchée de féliciter Zozibini Tunzi. "Elle mérite sa victoire. Zozibini est très spontanée, elle a les pieds sur terre."