People La princesse héritière pourra assurer les fonctions de régente du royaume.

Ce n’est pas une décision banale qui vient d’être prise à l’initiative de la reine Margrethe de Danemark : sa belle-fille la princesse héritière Mary de Danemark pourra assurer les fonctions de régente du royaume.

À la Cour de Danemark, les dispositions prévoient qu’en cas d’absence de la reine (en vacances ou en déplacement officiel à l’étranger), la régence du royaume doit être assurée par un autre membre de la famille royale. À ce jour étaient dans les conditions de pouvoir le faire le prince héritier Frederik, son frère le prince Joachim et la princesse Benedikte, sœur de la reine.

Cette obligation de ne pas laisser le royaume sans surveillance avait des répercussions lourdes. Ainsi lors de grands événements du Gotha, la famille royale ne pouvait pas se déplacer dans son intégralité. La princesse Benedikte se chargeant généralement du tour de garde.

À présent, le prince Joachim s’est installé avec sa famille pour un an à Paris, réduisant donc les titulaires à deux. C’est ce qui a poussé la reine Margrethe pour éviter tout blocage à nommer également sa belle-fille la princesse héritière Mary.

C’est aussi un acte de grande reconnaissance quant au parcours de la princesse en quinze années de mariage et quatre héritiers donnés à la Couronne.

Née en Tasmanie , Mary Donaldson a rencontré le prince héritier de Danemark lors des Jeux olympiques de Sydney en 2000. Au vu de la distance entre l’Australie et l’Europe, elle s’est établie dans un premier temps à Paris avant de rejoindre Copenhague et travailler pour l’antenne locale de Microsoft, se familiarisant petit à petit avec une nouvelle culture, de nouveaux amis et une nouvelle langue aujourd’hui parfaitement maîtrisée.

Mary de Danemark est très appréciée par ses compatriotes. Elle est très impliquée depuis de nombreuses années dans la lutte contre le harcèlement à l’école avant que cela ne devienne un grand thème de société.

Son parcours sans faute, sa grande distinction, son rôle de mère et épouse exemplaire ont été très appréciés par sa belle-mère. Le discours très humoristique qu’elle a prononcé en danois l’an dernier lors du dîner de gala pour les 50 ans de son époux, a été très commenté et a même reçu un prix.

Nul doute que cette promotion ait touché au cœur la princesse