Selon BFMTV, une septième plainte a été déposée à l'encontre de l'ancien présentateur du journal de 20 heures de TF1. Il s'agit là de la troisième plainte pour viol, les quatre autres concernent des agressions sexuelles. Cette nouvelle plaignante a envoyé sa plainte ce week-end par courrier au procureur de la République de Nanterre.

La journaliste, âgée de 73 ans, explique qu'elle a été violée dans son bureau alors qu'elle avait 24 ans. Elle avait déjà été auditionnée dans le cadre de l'enquête, mais n'avait jusque-là jamais porté plainte.

Le 4 juin dernier, BFMTV avait déjà révélé que trois nouvelles femmes avaient porté plainte. Des plaignantes qui avaient elles aussi été déjà entendues par les enquêteurs, mais qui n'avaient pas souhaité porter plainte dans un premier temps. Deux d'entre elles ont porté plainte pour harcèlement et la troisième a, quant à elle, déposé plainte pour viol. Les faits remonteraient ici à 21 ans, la femme, une journaliste alors âgée d'une vingtaine d'années, explique qu'elle a également été violée dans le bureau du présentateur vedette.

À ce jour, Patrick Poivre d'Arvor est toujours présumé innocent. Ces nouveaux témoignages rappellent fortement celui de Florence Porcel, la première femme à avoir porté plainte contre lui. L'écrivaine accuse le journaliste d'avoir abusé d'elle entre 2004 et 2009. De son côté, l'ancien compagnon de Claire Chazal a toujours nié les faits et a mentionné des relations consenties lors de son audition le 18 mai dernier. Il avait d'ailleurs à son tour porté plainte contre son accusatrice. Néanmoins, des SMS échangés entre l'écrivaine et le journaliste ont récemment été révélés et sont venus semer le trouble. Dès lors, Florence Porcel avait une nouvelle fois dû être entendue par la justice. Une affaire qui suit donc son cours.