Julie Lescaut n'est pas contente

PARIS Attention, Véronique Genest se lâche. L’héroïne de Julie Lescaut, interviewée par la chaîne d’information 20 minutes, crie son ras-le-bol. “On est dans la dictature de la ménagère de moins de 50 ans. L’appât du gain, l’envie à tout prix d’être en tête tirent la production vers le bas” , estime-t-elle. […] “Je n’ai aucun poids”, confie-t-elle à propos de la dictature des audiences. “Je suis comme tout le monde. Je suis traitée comme une vieille chaussette si je ne fais pas la bonne part de marché ! C’est un monde sans pitié, sans reconnaissance.”



© La Dernière Heure 2012