Le chanteur s'en est expliqué sur l'antenne de France Info.

Qui l’eut cru ? Alors qu’il n’arrête pas de donner des concerts live sur les réseaux sociaux, Patrick Bruel a révélé jeudi avoir contracté le Covid-19. Il s’est en ouvert sur l’antenne de France Info.

Que les fans se rassurent, le chanteur va plutôt bien. “J’ai eu la chance de plutôt bien réagir, a-t-il dit. Après quelques jours de fièvre, toux et fatigue, je vais désormais beaucoup mieux.”

Cela ne l’a cependant pas empêché de passer “un sale moment” comme il l’a expliqué. “J’ai senti des symptômes du coronavirus un peu forts, dès le départ, a-t-il expliqué. J’ai tout fait pour me soigner, pour me protéger, pour avancer sans paniquer. […] Mais ce n’est vraiment pas une mince affaire. J’en suis au vingtième jour.” Il l’avoue, il a eu peur… D’autant que c’est seul qu’il a traversé cet épisode puisqu’il a expliqué que ses enfants et leur mère sont descendus dans le Sud.

Les symptômes dont il parle, c’est une toux violente et une fièvre qui ne s’arrête pas. Le tout associé à des difficultés respiratoires.


“On ne sort pas indemne d’une telle histoire, d’une telle aventure, d’une telle tragédie, a encore confié l’interprète de “Casser la voix”. Ça amène forcément à beaucoup de réflexions, à titre global, mais aussi à titre personnel.” Il explique qu’il y a une remise en question. “Une manière de rétablir les priorités, d’envisager les choses peut-être différemment.”

Certains s'interrogent sur l'authenticité des déclarations de Patrick Bruel tant celui-ci a été omniprésent sur les réseaux sociaux depuis deux semaines. En parcourant ses comptes Facebook et Instagram, on note qu'il y a un trou dans les publications entre le 14 et le 19 mars, c'est-à-dire entre le moment où il postait un message annonçant qu'il travaillait sur le montage de son prochain DVD et son premier concert donné depuis chez lui. Et c'est après ce "silence" de quelques jours qu'il a publié un message demandant aux gens à restez chez eux en respectant les mesures de confinement. On peut y lire, à propos du Covid-19: "Ce n'est pas une mince affaire..." Des mots qui laissent supposer que le chanteur est passé par là.