Depuis son appartement parisien, Virginie Efira jette un regard pour le moins acéré sur la situation politique belge.


PARIS Et elle n’y va pas par quatre chemins dans une interview à TV Mag : “Un pays sans gouvernement est un pays moribond. Les Belges s’enterrent sur leur propre terrain et laissent le champ libre à toutes les dérives politiques, à commencer par le fascisme. C’est très dangereux. Je suis pour l’unité de la Belgique. Je suis pour une protestation massive et pour une redéfinition claire de l’identité belge. Et cela ne se fera certainement pas en divisant.”

Pas sûr que cela sera apprécié de la même façon des deux côtés de la frontière linguistique.

P. L.

© La Dernière Heure 2011