Dans une interview accordée au Journal du Dimanche, Virginie Efira nous a livré quelques petits détails croustillants sur son passé d'adolescente. Une facette de la comédienne belge que l'on ne connaissait pas. "A 16 ans, je ressemblais à une gogo danseuse. Avec chaîne en or à la cheville. Je mangeais à tous les râteliers. Je surlignais ma féminité tout en la cassant par un comportement de garçon".

Virginie Efira justifie qu'il s'agissait pour elle d'une façon maladroite de cacher son mal-être. C'est pour cette raison qu'elle ne porte jamais de jugement sur les femmes au look provocateur: "la vulgarité chez une femme arrive à me toucher. Elle peut être un désir désespéré de plaire, trahissant un manque d'assurance".

Voilà qui est dit.