Les histoires avec d'autres acteurs, elle les fuit pour conserver son équilibre.

Propulsée très jeune dans la grande industrie du cinéma, Emma Watson garde pourtant bien les pieds sur terre. Discrète sur sa vie privée, l'actrice britannique tient à conserver un bon équilibre en s'entourant, en dehors du travail, essentiellement de ses proches qui lui rendent une image d'elle-même, une jeune femme de 25 ans (presque) comme les autres.

Malgré les tentations de ces beaux acteurs d'Hollywood qui gravitent autour d'elles, elle s'interdit de rencontrer l'amour parmi eux, explique-t-elle dans une interview accordée au Madame Figaro. «J'ai décou­vert qu'il m'était essen­tiel de nouer des amitiés et d'avoir des rela­tions avec des gens en dehors de l'indus­trie du cinéma. C'est aussi pour cela que j'évite de sortir avec des acteurs.» L'expérience avec Johnny Simmons rencontré sur le tournage du Monde de Charlie a dû lui suffire.

Célibataire depuis fin 2014, la jeune actrice de 25 ans connaît une vie plutôt remplie. Entre les tournages, les interviews et les différents combats qu'elle mène à l'ONU contre le sexisme dans le monde, elle a réussi a obtenir son diplôme en littérature anglaise à la prestigieuse Brown University. «Vous savez, cette indus­trie et la célé­brité peuvent vous consu­mer. Je venais de passer plus de la moitié de mon exis­tence à vivre la vie de quelqu'un d'autre. J'étais comme dans une boule de verre (…) Il deve­nait vital pour moi de passer enfin du temps à vivre ma vie, la vraie. J’avais besoin de ce temps et de cet espace loin des caméras pour pouvoir y arriver et l’université me permettait cela », raconte-t-elle au Figaro.

Après son rôle d'Hermione dans la saga Harry Potter, The Bling Ring, Noé, Emma Watson sera à l'affiche de Regression d'Alejandro Amenábar. Pour l'instant, elle tourne La Belle et la Bête et jouera bientôt aux côtés de Tom Hanks dans The Circle. Bref, un emploi du temps bien chargé, une véritable star du grand écran. Désignée comme une des femmes les plus influentes du monde, habillée des plus belles coutures, elle reste pourtant une personne réfléchie et équilibrée qui tente de ne pas sombrer dans les pièges de la célébrité. « Mon métier est tout sauf ordinaire, j’en conviens, mais, au quotidien, je bataille pour garder prise avec la réalité. C’est un challenge difficile à relever dans ce milieu où l’on vous infantilise au maximum, on vous envoie une voiture avec chauffeur, on vous habille, on vous sert… Je ne veux pas devenir ce genre de personne».