L'équipementier sportif avait annoncé il y a quelques jours qu'il cessait temporairement ses activités en Russie, après l'invasion du pays en Ukraine. Une prise de position qui ne semble pas être du goût du rappeur, qui collabore avec la marque de sport.

Dans deux publications, l'interprète de "Boulbi" n'a pas caché que cette position allait avoir des conséquences. “Vous rompez je romps. On a pas signé pour ça”, a ainsi lâché Booba, qui a collaboré avec la marque en 2020, sur Instagram. “Vous rompez je romps. Si vous faites de la politique, nous devons en faire aussi. Mais sachez qu’en cas d’agression... la riposte... sera là...”, a lancé le rappeur.

Dans une story, il s'en est aussi pris à la marque pour sa position pro-Ukraine. "Vous avez tous pété les plombs, vous pensez résister aux Tzars et au nucléaire avec du 100% coton, pendez-vous directement c'est mieux", a-t-il lâché, avec sa traditionnelle délicatesse. 


Dans une interview accordée à Brut en 2019, Booba avait indiqué qu'il "rêvait de rencontrer Vladimir Poutine".