Abus de Photoshop, influence de pacotille... les photos des Sussex dans le magazine américain Time n'en finissent plus de faire parler d'elles. Si de nombreux internautes (et une bonne partie de la presse britannique) ont érigé Meghan Markle et le prince Harry en risée du web, leur manière de poser en dirait également long. Et des experts en langage corporel n'ont pas manqué de décortiquer les clichés.

 
Pour Judi James, ces portraits montrent un "visage très différent de Meghan et Harry". Le rapport de force se serait en effet inversé "en faveur" de la Duchesse, plus "dominante", alors que le Prince se contente "de suivre" comme "un équipier", lit-on dans le Mirror. La main d'Harry, placé à l'arrière-plan, sur l'épaule de sa femme irait dans ce sens. "Meghan Markle montre qu'elle détient le vrai pouvoir et qu'elle est le vrai cerveau de la famille", a également souligné l'experte dans des propos traduits par RTL. La session photo polémique a eu lieu dans la villa californienne du couple.