Notre concours vous a inspiré. A vous d'élire votre vainqueur


BRUXELLES Hier, nous vous proposions d'inventer une future destination à Gérard Depardieu, qui a visiblement entrepris un tour du monde récemment. Nous avons sélectionné les sept meilleures réponses, à notre goût. On vous laisse désormais choisir votre vainqueur, ci-dessous.

Bonne chance aux finalistes !


Gérard en Chine, aux States, ou en Corée du Nord ?

- A l’hôtel Sofitel avec Naffisatou Diallo afin de pouvoir se mettre dans la peau du personnage de DSK (et dans Diallo) pour son prochain film. (Albin, Erquelinnes)

- Aux îles sandwiches ! (Anaïs, de Montegnée)

- En Corée du Nord ! il va aller apprendre à danser le Gangnam style french cancan au président Kim Jong-Il, tout en buvant de la piquette venant de sa cave à vin personnel. Il apprendra aussi au dirigeant coréen comment on peut roter et péter en symbiose... (Béatrice de Waha)

- Demain, Gérard sera en Atlantide. En effet, c'est la seule nation qui ignore (est-ce possible ?) encore son existence. Et ça, Gérard ne peut l'accepter. D'autant qu'il sait (car Gérard sait tout!) que les Atlantes sont un croisement entre les Belges et les Russes (un sens très poussé de la dérision, de la démocratie et des avantages fiscaux). Et puis une île, ça, Gérard il aime. Quand on est bourré, on sait qu'on a atteint les limites dès qu'on a les pieds dans l'eau. Et puis, tant qu'à être dans l'eau on peut se soulager ni vu ni connu! C'est calme l'Atlantide. Et du calme Gérard en a besoin pour écrire. Car Gérard écrit aussi. Vu l’emballement médiatique qu'il suscite auprès des journalistes, Gérard va écrire des livres pour qu'il y ait toujours quelque chose à raconter. En projet : "Gérard fait des crêpes", "Fais ton masque de carnaval avec Gérard", "En cyclomoteur sans les mains avec Gérard" et "Les dix trucs pour quitter son pays par Tonton Gérard". Alors voilà. Demain, Gérard sera en Atlantide. Mais qu'en pensent les Atlantes ? (Philippe, Mons)

- En Chine. Car malheureusement, Gérard s'est perdu en scooter. Le pauvre a bien demandé son chemin, mais quand il a demandé à un badaud après "Néchin", le quidam pensait que notre nouveau compatriote parlait en verlan. Et le voici donc au pays des nems. Mais heureusement, notre ami Gérard se rendra vite compte que les frites locales ont le goût de riz. Il reviendra donc chez nous après-demain. Et puis, à faire des distributions de bises à tire larigot, il va bien falloir qu'il vienne embrasser notre Noémie nationale! Saké Gérard va! (Jérôme de Seraing)

- Demain Gérard sera aux États-Unis. Et plus précisément à Los Angeles. Non pas pour tourner le futur "Astérix au pays de l'oncle Sam" mais bien pour s'attaquer au sport local : Le Basketball. En effet, après avoir remis le Ballon d'Or à "un petit homme parlant espagnol", Gégé considère, au vu des trois finalistes, que le football est un sport de "gonzesses et de nabots". De plus, France Football (organisateur de l'événement) aurait fait des économies sur les boissons cette année. Blasphème. "Gewaw Deupadew", comme on dit dans la langue de Barack, rend donc visite au club de la cité des anges : Les Lakers. En faisant connaissance du club dans un hôtel malfamé du nom d'Hilton, Gérard se documente et tombe sur une ancienne gloire du club : Shaquille O'neal.

Véritable force de la nature, Gérard se retrouve en lui. Costaud, hautin, amateur de bonne bouffe, il n'hésite plus et supplie le joueur de revenir au premier plan. Le "Shaq" accepte à une seule condition, que l'on retrace sa vie au cours d'un film où Gérard incarnerait le basketteur. Deal accepté par le citoyen du monde. La gloire est assurée, Shaquille O'Neal fait remporter le titre aux Lakers et Gégé bat les Ch'tis au Box Office (et perd 50kg durant le tournage). Depardieu devient citoyen d'honneur aux USA et est décoré par Barack Obama un jour de Thank's Giving. A la mort de François Hollande, on retrouvera non loin du corps la mention "Gégé m'a tuer". (Benjamin, Walcourt)

- En Chine... Il passe des tests avec le Shanghai Shenhua pour remplacer Didier Drogba à la pointe de l'attaque locale. (Damien, Andenne)


© La Dernière Heure 2013