Je ne vais pas parler de ce qui se passe en interne aux Oscars en ce moment, explique l’actrice Whoopi Goldberg, dans l’émission américaine The View dont elle est co-présentatrice, membre de l’Académie des César. J’accepte les excuses de Will Smith, mais il y aura des conséquences à son action. De grosses conséquences, car personne n’est d’accord avec ce qui s’est passé. Personne, personne, personne. Maintenant que tout le monde a repris ses esprits, on se demande ce qui a bien pu se passer. Cela pourrait être à cause d’une blague faite par Chris il y a quatre ans sur Will et Jada, nous ne savons pas." La star de Sister Act, elle-même oscarisée, a également abordé le soutien des stars à Will Smith pendant la pause publicitaire au lieu de Chris Rock. "C’est parce que personne n’a été autorisé à retourner sur scène, il y avait des gens dans les coulisses qui s’occupaient de Chris. Et si Will a été pris en charge par des collègues, c’est parce que personne ne savait quel était son état et s’il allait encore s’énerver. Il avait besoin d’être calmé." Mais pourquoi l’Académie a décidé de ne pas virer Will Smith de la salle ? " Après, on aurait dû passer quinze à vingt minutes supplémentaires à expliquer pourquoi un homme noir a été viré, et ce, juste avant qu’il reçoive un Oscar, conclut-elle. Je pense que le producteur Will Packer a pris la bonne décision en maintenant la cérémonie comme elle était prévue, et de gérer cet incident plus tard. Ce n’est pas la première fois qu’une polémique a lieu aux Oscars, mais oui, c’est la première fois que quelqu’un s’en prend physiquement à une autre personne sur scène."