Accusé par son père d’avoir menti à propos des sévices qu’il aurait subi enfant, et par son frère cadet qui affirme avoir été sa victime, Yann Moix a trouvé du soutien. 

Deux amis d’enfance de l’ex-chroniqueur d’On n’est pas couché se sont confiés à Paris-Match.

"Leur père ne battait que Yann, et peut-être qu’en retour, lui se vengeait", dit l’un d’eux qui ajoute qu’Alexandre Moix utilise plusieurs canaux pour nuire à son aîné. "Yann l’ignorait, mais inquiet pour lui, je collais l’oreille à leur porte et j’entendais ses cris, ses hurlements déchirants, les coups et les insultes de son père qui pleuvaient, indique le second qui ajoute : Yann m’a tout raconté de ses supplices. Et cela ressemblait à Orléans." Dans L’Express, Yann Moix sonne aussi la charge lui-même, qualifiant son frère de balance qui a toujours tout raté. À ce rythme, la paix n’est pour demain chez les Moix…