Yannick Noah vient d’obtenir gain de cause contre Milan Sterba

PARIS Yannick Noah a gagné son procès pour diffamation contre Milan Sterba.

L’ancien arbitre de tennis avait affirmé dans une interview que la star se dopait pendant sa carrière de tennisman. D’après Le Parisien, Milan Sterba a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Paris à une amende de 800 euros avec sursis.

C’est un entretien publié en novembre 2011 sur le site suisse de 20minutes qui avait mis le feu aux poudres. Dans cet article, intitulé « Yannick Noah n'a pas toujours été honnête », Milan Sterba déclarait qu'il était « de notoriété publique » que le chanteur « prenait des produits » pour booster ses performances sur les courts. L'ancien arbitre affirmait qu’il avait lui-même été « témoin de ces pratiques » lors de la victoire du tennisman à Roland-Garros en 1983. A ses yeux, il s’agissait d’une victoire illégitime, « qu'il n'aurait jamais dû conserver ». Lors du quart de finale contre Ivan Lendl, Yannick Noah serait même sorti du court à plusieurs reprises pour revenir avec « les yeux explosés », précisait-il alors.

En février dernier, l'avocat du chanteur, Me William Bourdon, qualifiait ces accusations d’« indiscutablement diffamatoires » devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, qui vient de le condamner pour ces propos.
Absent à l’audience, Milan Sterba devra également verser 5 000 euros de dommages et intérêts à Yannick Noah.

© La Dernière Heure 2013