PARIS Le chroniqueur d’On n’est pas couché, connu pour ses nombreuses altercations avec les invités de l’émission, a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris pour provocation à la discrimination raciale. Il a cependant été relaxé des poursuites de diffamation raciale intentées par cinq associations antiracistes.

Eric Zemmour a été condamné à une amende de 2.000 euros avec sursis ! Il s’agit d’une condamnation de principe et il ne devra donc pas payer cette somme sauf s’il est à nouveau condamné pour les mêmes faits. Le journaliste avait tenu des propos polémiques dans l’émission de Thierry Ardisson, Salut les terriens. Il avait expliqué, à sa façon, la raison des contrôles de police plus fréquents pour des personnes issues de l’immigration. “Mais pourquoi on est contrôlé 17 fois ? Pourquoi ? Parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est comme ça, c’est un fait .” Des mots qui avaient évidemment choqué de nombreuses associations antiracistes.

Malgré son sursis, il devra verser trois mille euros de dommages et intérêts à trois associations et un euro symbolique à deux autres associations. Reste à voir l’avenir cathodique du sniper du Paf. Mais, de ce côté, pas de souci. Avant même le verdict de la justice, Laurent Ruquier avait tenu à renouveler sa confiance envers son acolyte. Condamné ou non, il compte bien le garder dans son émission. “Il y a des ministres condamnés et qui sont toujours ministres. Pourquoi est-ce que ça changerait quelque chose pour un chroniqueur ?” avait-il défendu.

Mais à laisser une pleine liberté à ses chroniqueurs friands de phrases chocs, l’histoire pourrait bien se répéter…



© La Dernière Heure 2011