Pourquoi a-t-on plus d'empathie pour les réfugiés ukrainiens que pour les Syriens ou les Africains ? La chronique psy-toyenne

Une vague de compassion et de sympathie s'est manifestée envers les réfugiés ukrainiens arrivés chez nous. Ce qui a donné lieu à une solidarité bien plus massive et active que celle observée auprès des autres réfugiés ou demandeurs d’asile. Mais pourquoi ce "favoritisme" ?

A.-F.M. et E.W.
Pourquoi a-t-on plus d'empathie pour les réfugiés ukrainiens que pour les Syriens ou les Africains ? La chronique psy-toyenne
©D.R./BELGA
Une vague de compassion et de sympathie s'est manifestée envers les réfugiés ukrainiens arrivés chez nous il y a quelques semaines. Ce qui a donné...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité