Psycho Prendre l’initiative, prévoir les bonnes conditions, proposer une nouvelle position… Les mécanismes mentaux de planification ne restent pas en dehors de la chambre à coucher.

Il est 6 h du matin, le réveil ne sonne que dans vingt minutes. Pourtant vous êtes allongé(e) les yeux ouverts, vous réfléchissez : "Ne pas oublier de mettre le linge dans le séchoir, demander à son conjoint si les papiers pour les allocations familiales sont bien remplis, préparer le petit-déjeuner de la tribu, vider le lave-vaisselle, et ne pas oublier de nourrir les enfants ainsi que Rudolf le hamster…" Vous êtes là, la liste ne s’arrête pas. Le réveille sonne. La nuit est finie.

(...)