Ce fossé ? Le manque de temps. « Aller courir ? Volontiers, mais, malheureusement, je n’ai pas le temps pour ça. » Nous pouvons vous dire que cette excuse couramment utilisée ne se justifie pas. En effet, même si votre emploi du temps vous semble chargé, vous trouverez certainement un créneau en faisant preuve de créativité. Il y a toujours 1001 choses qui semblent plus importantes sur le moment. Sachez qu’elles ne le sont pas.

Bien, le principal « obstacle » a donc disparu. Cependant, il existe d’autres pièges qui font que vous et vos chaussures de course entretiendrez une relation amour-haine. Nous allons les passer en revue et démystifier les plus importants d’entre eux.

JE VEUX COURIR, MAIS AUSSI…

Ne vous fixez pas trop d’objectifs à la fois. Autrement, il y a de fortes chances que vous ne puissiez atteindre aucun de vos objectifs au final. Suivez un objectif à la fois : vous ne pouvez pas arrêter de fumer, travailler comme un fou pour obtenir cette promotion et, en même temps, aspirer à courir le marathon de Bruxelles. Commencer par la course à pied est-il votre objectif principal ? Alors, concentrez-vous uniquement sur ce point, de préférence pendant une année entière.


JE VAIS COURIR UN SEMI-MARATHON D’EMBLÉE

Bouger plus ? Cette résolution semble et est vague. Il y a de fortes chances pour que vous la considériez d’emblée comme trop difficile à réaliser. Il est ainsi préférable de se fixer un objectif concret et réaliste. Avec des objectifs intermédiaires réalisables, vous resterez motivé(e). Vous êtes libre de faire des rêves fous, mais ne pensez pas qu’après deux semaines, vous serez capable de courir un semi-marathon. C’est pourquoi vous devez, par exemple, prendre comme objectif de départ de faire 10 000 pas par jour ou bien planifier une séance de course de 5 km. Pensez également à suffisamment vous reposer. Les jours de repos, votre corps peut récupérer de ses efforts. Vous récupérerez ainsi de la fatigue accumulée et vous verrez votre état s’améliorer. Les jours de repos sont une nécessité, même pour les athlètes de haut niveau, afin que la surcompensation ne se transforme pas soudainement en surcharge. Commencez par le début en déterminant votre premier objectif de course.


J’AI SAUTÉ UNE SESSION, DONC…

Tout est fichu ? Non, ce n’est pas vrai. Ne soyez pas trop dur(e) avec vous-même. Votre cerveau aspire inconsciemment à des confirmations et à des stimulations positives constantes. Vous avez atteint vos 10 000 pas ? Alors, soyez heureux(-se) et osez vous récompenser. Organisez une excursion bien-être avec votre meilleure amie ou, si vous êtes un homme, allez voir un match de football plein de suspense avec un ami. Vous n’avez pas réussi à atteindre votre objectif un jour ? Voyez le bon côté des choses : il vous reste six autres jours de la semaine pour y arriver. C’est dans ce genre de cas que nous recommandons de suivre un programme de course, comme celui de l’application Start 2 Run. Ces programmes peuvent être adaptés à votre niveau et vous pouvez les intégrer à votre agenda. Ainsi, vous créerez une régularité qui vous offrira un repère auquel vous accrocher et qui vous permettra de vous améliorer progressivement.

COMMENCER ET PERSÉVÉRER

Maintenant que les principaux obstacles ont été éliminés, vous êtes totalement en mode entraînement. Vous remarquerez que ça peut aller vite au début. C’est au cours des premières semaines que vous perdez le plus de poids et que votre état s’améliore le plus rapidement. Soudain, vous remarquez que votre progression est plus lente. La frustration et la démotivation vous guettent. Pour éviter ce scénario, nous vous donnons quelques conseils pour faire passer le plaisir avant la performance. En effet, s’amuser permet aussi de rester en forme. Commencez par suivre ces conseils :

  1. Partners in crime
    Trouvez des camarades avec lesquels vous pouvez atteindre un objectif commun. En effet, il est plus amusant et plus motivant de s’y mettre à plusieurs. Ne considérez pas vos séances comme de l’exercice physique, mais plutôt comme une occasion sociale : un moment de qualité pour discuter avec ses amis. Si vous allez courir avec d’autres personnes, vous aurez également moins tendance à annuler à la dernière minute étant donné que vous vous êtes engagés mutuellement. D’ailleurs, saviez-vous que lorsque vous vous entraînez à plusieurs, non seulement vos performances s’améliorent, mais vous vous entraînez aussi plus longtemps en moyenne !
  2. Let there be music
    La course à pied s’apparente plutôt à un moment solo pour vous ? Votre moment zen dans un cocon sportif ? Dans ce cas, un peu de musique peut faire des merveilles. La musique peut vous aider à trouver le bon rythme pour votre course. Attention : ne laissez pas la musique prendre le dessus, ne cherchez pas à courir sur le rythme à tout prix. La musique vous aide à surmonter les moments difficiles. En effet, vous ressentirez moins l’effort que vous fournissez, car elle agit comme un stimulus supplémentaire qui vous permet de moins penser à « abandonner ». La musique peut également améliorer vos performances de course jusqu’à 15 %. Ce n’est pas sans raison que les spécialistes du sport appellent la musique « une drogue légale améliorant les performances ».
  3. Notez votre progression
    Nous l’avions déjà souligné : les premiers pas que vous faites sont les plus importants. Représenter visuellement vos progrès peut vous aider lorsque les choses ne se passent pas aussi bien que prévu pendant un certain temps. Ainsi, vous pourrez regarder avec fierté ce que vous avez déjà accompli. Cela vous motivera et vous donnera l’énergie nécessaire pour maintenir une courbe ascendante (même si celle-ci n’est pas tout à fait raide). Vous voulez tout de même avoir le sentiment que vous continuez à faire des progrès rapides ? Alors, complétez vos courses par des exercices de musculation qui renforceront votre dos et vos muscles abdominaux. Des abdominaux forts absorbent mieux les chocs, ce qui contribue à prévenir les blessures.

Grâce à ces conseils et astuces, vous êtes paré(e), prêt(e) à être plus en forme que jamais. En plus d’être en meilleure forme, vous pourrez aussi jouir d’une meilleure santé. En effet, la course à pied aide à prévenir les maladies cardiovasculaires, favorise votre système immunitaire et améliore votre constitution. De plus, les sports lors desquels vous foulez le sol à répétition rendent vos os plus résistants. C’est pourquoi les coureurs ont des valeurs de densité osseuse plus élevées que les cycliste, qui, eux, ne foulent pas le sol.

RÉDUCTION DU STRESS, EUPHORIE DU COUREUR

Et enfin, réfléchissez à la « forme » mentale. Votre confiance en vous augmentera et votre niveau de stress diminuera, tout cela grâce à cette merveilleuse euphorie que ressentent les coureurs : c’est ce qu’on appelle une sorte de course méditative. Plein d’esprit et très relaxant. Vous avez du mal à vous endormir le soir ? Cela facilitera également les choses. En bref, vous vous dirigez vers une « zone sans soucis ni réflexion ». Vos pieds vous chatouillent-ils ? Voulez-vous commencer ?

Les programmes d’entraînement de l’application Start 2 Run ont été élaborés par des entraîneurs sportifs expérimentés de chez Energy Lab. Chaque programme s’appuie sur une base scientifique pour développer progressivement vos entraînements afin de les rendre les plus bénéfiques possible.

L’application propose 25 programmes d’entraînement allant de vos cinq premiers kilomètres à un marathon en 3 h 15.

L'abonnement d'un an n'est qu'à 9,99€ !

Plus d'infos:

https://www.start2run.app/fr/