Souvenez-vous, la police de Stockton en Californie avait posté sur sa page Facebook une photo du détenu Jeremy Meeks, comme elle l'a fait avant lui de centaines d'autres gangsters". Mais les yeux revolver et le visage de sexy bad boy du délinquant avait enflammé le web : cette photo a rassemble près de 13 000 partages et plus de 100 000 "likes".

Conséquence presque logique  et c'est le site américain TMZ qui nous la raconte, Jeremy Meeks s'est vu offrir un contrat de 30 000 dollars par une agence de mannequins de Los Angeles qui le verrait très bien défiler pour Armani ou Versace. Mais celui qui est sous les barreaux devra attendre : la justice demande une caution de 900 000 dollars pour le faire sortir. Et les charges retenues contre lui sont sérieuses, il devrait dormir en prison encore longtemps

Vaille que vaille, son agent Gina Rodriguez continue à oeuvrer à sa réinsertion en essayant de lui trouver d'autres contrats.