La thérapeute de couple Caroline Kruse n’a pas son pareil pour décrire le couple et les écueils qui se dressent immanquablement sur son chemin. D’abord, "est-on vraiment fait pour vivre ensemble toute une vie ? Rien n’est moins sûr, sourit-elle en pensant aux femmes et aux hommes qui passent dans son cabinet. Et puis, il y a cette routine "qui est la pire et la meilleure des choses pour la poursuite d’un couple. Cela rassure mais cela endort". En gros, "un couple, c’est une alliance des contraires : c’est comprendre que chaque être a besoin d’être seul mais qu’il est bon d’être ensemble, que la différence rapproche autant qu’elle peut éloigner". Que "sans travail, tout peut s’étioler". N’en jetez plus, la cour est pleine !

Finalement, le couple, c’est "un défi mais c’est ça qui est génial, c’est ça qui vaut le coup", souligne la thérapeute, comme pour se faire mentir. "Il faut le voir comme une valeur refuge dans un monde difficile. D’ailleurs, la crise du Covid qui a servi de loupe à toutes les relations a montré à ceux pour qui le couple n’était pas qu’une coquille vide qu’ils se sont pas mal débrouillés et qu’ils ont pu compter l’un sur l’autre. Cela a été une leçon sur eux-mêmes dont pas mal de mes patients ont tiré une grande fierté".

En mettant en place de nouveaux repères, "ils ont reconstruit une base, ils ont retravaillé à leur entente".

Dans son livre Le savoir-vivre amoureux, Caroline Kruse ne donne aucune recette toute faite - "Au fond on sait que cela n’existe pas" - mais aborde les grands et petits épisodes d’une vie à eux : se choisir, faire des concessions, traverser le quotidien, se désirer encore, fonder une famille, ou encore faire face aux difficultés (infidélité, maladie). En donnant des ingrédients que chacun utilisera à sa sauce, car les points de bascule d’une vie à deux renforceront certains et en feront couler d’autres… Pourquoi ? Parce que le dialogue ne sera pas le même. "C’est ça le secret, pas le côté Il faut qu’on parle très officiel où chacun lâche ses frustrations sans écouter l’autre mais être ouvert à un langage commun qui passe par la parole, le regard, le toucher, la sensualité".

C’est aussi se faire confiance : "La société met beaucoup de pression sur le couple qui s’en met aussi. N’attendez simplement pas de l’autre ce qu’il ne peut donner et inversement, sinon c’est attendre qu’arrivent déception sur déception".

Enfin, Caroline Kruse le voit chaque jour, le renforcement positif du couple cela fonctionne si bien : "Dites ce qui s’est bien passé, rappelez-vous les bonnes choses ensemble. Et évitez de blesser l’autre dans ce qui lui fait mal parce que vous connaissez ses fragilités". Et l’autre vous le rendra…

"Le savoir-vivre amoureux" de Caroline Kruse, éd. Le Rocher.